TATAMIBERI

Le Tatami-beri de Takata Orimono

Un Tatami-beri soutenu par une
tradition et une évolution de 126 ans

Le Tatami-beri est un élément indispensable au Tatami, qui protège et renforce la largeur coupée de la surface de celui-ci, ainsi que ses recoins de l’usure, et « referme » les espaces qui ont tendance à se former en alignant les Tatamis. Dans le passé, tout a commencé à l’ère de Nara, par l’utilisation de tissus spéciaux sur mesure pour les Tatamis dans les maisons de personnes de haut rang et les temples et sanctuaires. Le coton a été remplacé aujourd’hui à des fibres de synthèse, légers et solides, tissés en faisant usage des couleurs vives.

Les textiles “Takata Orimono”, fondé en 1892 à Kojima, surplombant la Mer Intérieure de Seto

Takata Orimono, qui a commencé son histoire en 1892 à Kojima surplombant « Seto Naikai », la Mer Intérieur de Seto, continue aujourd’hui à relever des défis innovants dans le but d’élargir davantage les possibilités du « Tatami-beri » qui donne aux bords du Tatami toutes ses couleurs, tout en prenant soin des bienfaits de la tradition et de la culture japonaise.

Donner des couleurs dans un monde sans couleur, et orner l’espace.

Il y avait un temps où le Tatami-beri représentait le rang social de par ses dessins et ses couleurs, mais le choix est aujourd’hui totalement libre. On utilisait avant des fils en coton ou fils de chanvre de couleurs noires ou marrons, lustrés à la brosse, mais les fibres de synthèse sont aujourd’hui les principaux composants, avec un choix de couleurs plus riche.

Le Monozukuri, l’art de la conception et de la fabrication MADE IN JAPAN, qui continue à être transmis inlassablement.

Le Tatami-beri est fabriqué par le biais de métiers à tisser avec aiguille haute vitesse et jacquard électronique intégré. Bien que les machines aient été nouvellement introduites, l’héritage de l’esprit d’exigence envers le tissage reste intact, et c’est en respectant la tradition que sont créées de nouvelles variétés de Tatami-beri.

Continuer à créer de nouvelles valeurs tout
en préservant la tradition et la culture du Japon.

Dans le passé, le Tatami-beri représentait le rang social de par ses dessins et ses couleurs, mais aujourd’hui, ceux-ci se choisissent librement. On utilisait avant des fils en coton ou fils de chanvre, lustrés à la brosse, aux couleurs noires ou marrons, alors qu’aujourd’hui, on utilise principalement des fibres de synthèse, avec un choix bien plus important au niveau des couleurs. Utilisant également des fils à partir de bouteilles en plastiques recyclées, le Tatami-beri s’adapte et se transforme au fil de l’évolution des temps.

Nous possédons une collection très riche d’environ 1000 variétés de Tatami-beri, des plus classiques aux plus modernes. Sélectionnez un Tatami-beri au goût de vos clients et en fonction de l’usage des pièces, et ils apprécieront certainement les Tatamis au quotidien d’une façon totalement différente. Le Tatami-beri donne des couleurs à la fois à la pièce, et dans le cœur de ceux qui se retrouvent sur le Tatami.